BLABLA...

Les complexes : réalité ou mythe féminin ?

Comme toutes les meufs, je ne suis jamais satisfaite de ce que jʼai.
Comme toutes les meufs, je suis bourrée de complexes en fonction de la saison.

Ben oui, lʼhiver je suis blanche comme la chantilly et lʼété la course au bikini commence.
Mais jʼai arrêté il y a longtemps dʼêtre influencée par les magasines et leur régime detox.
(On va pas se mentir ça marche jamais ! #ONESTDESDINDES )

Celles qui ont les cheveux raides les veulent frisés, celles qui sont petites voudraient être grandes, etc…
Non non moi mon complexe hiver comme été cʼest… ma poitrine !

Alors appelle les comme tu veux : les boobs, les nibards, les roberts, les pare-chocs… bref !
Ils sont là et bien là ! Merci Mamie Yvonne !

Éternelles insatisfaites, nous les femmes qui prônons le girlpower,
lʼémancipation et le «balance ton porc»,
pourquoi nous mettons nous en compétition sur nos physiques en permanence ?!

Soyons sérieux 2 minutes, tʼas déjà vu une nana avec des boobs imposants en bustier?
Cʼest juste affreux, on dirait Pamela échouée sur la plage, version ça bouge dans tous les sens,
et personne ne regarde cette nana dans les yeux !

Plus jeunes, jʼétais formée avant toutes mes copines.
( jʼaurai dû y voir un message caché de la vie tiens ! )

Jʼétais celle de la classe avec un petit 75B en 4ème, oui oui déjà !
Mon béguin de lʼépoque me regardait enfin, une part de moi se sentait femme
(LOL toujours plus), la féminité mʼouvrait les bras.

Oui mais voilà, la vie avait un autre plan pour mon physique et mon patrimoine génétique aussi…

On passe à 85B, ça va je gère..
les soutifs sont toujours aussi jolis, jʼai encore du choix, jʼarrive à mʼhabiller même avec la mode des 90ʼs.
Parker Lewis ne perd jamais !

Arrive le 85C, oula oula ! Calmez-vous les gars !
Mon corps change, mes hanches sʼélargissent (dieu merci mon c** reste en place…)
Bon ça va encore niveau fringues je gère toujours.

85D…whaaaaattttt????? Les soutifs sont désormais emboîtants, Lejaby est ma marque favorite
(65€ le tendeur quand même!)
Je commence à chercher mon style vestimentaire pour les masquer comme je peux..

Les années passent en D, ça me complexe, on mʼen parle souvent,
à croire que cʼest une obsession pour les mecs, ce qui devient vite la mienne aussi.
Je me renseigne dans la foulée pour une réduction mammaire et je découvre le processus.
Machines arrières toutes !! cʼest horrible !! Pas moyen que je me fasse charcuter!!

Cʼest décidé je compte sur un bébé plus tard pour tout me pomper
et espérer en avoir moins par la suite ! (LOOOOOL cf. mon premier article !! )

85E… la «dodufication» a commencé…
jʼapproche la trentaine, les 10 tartines de Nutella au goûter «ITʼS OVER BABY !!!»

85F : LʼAmour (le vrai) frappe enfin à ma porte.
Après être sortie dʼune relation où jʼétais, trop comme ci ou pas assez comme ça,
ma moitié me dit ce que toutes femmes rêvent dʼentendre: «Tu es lʼincarnation du mon fantasme féminin !»
Danse de la joie ! « Acceptation » de soi ! (oulala je m’emballe !)
Il me dit que je les cachais bien, et ne sʼimaginait pas que jʼavais «trésor sous mon tee-shirt».

Car oui, cʼest bien mon mari qui mʼa appris à 30 ans passés, que je pouvais être belle comme je suis,
sans maquillage, avec mes boobs et ma peau laiteuse qui devient en vanille/fraise lʼété, sans parler de ma cellulite..(Gisèle on sait que tʼen as aussi ne nous ment pas ! )

Au final, la vérité cʼest que lʼacceptation de soi y fait pour beaucoup.
Sʼassumer est le nerf de la guerre de toutes les femmes.
Est-ce que jʼai zéro complexe aujourd’hui ? Of course que non !
Mais si la personne avec qui vous vivez à le don de vous mettre en valeur
et vous fait vous sentir belle et désirable, la partie est gagnée dʼavance !
Après tout, est-ce que ça ne serait pas ça le vrai Girlpower ?!…

Un commentaire

  • Claire S

    Bravo Caro! Comme toi, je suis une poitrinue, du D en version « off » au F en version « mum to be »!
    Comme toi, j’ai rêvé réduction mammaire, bustier, soutif triangle dentelle sans armature, top dos nu minimaliste… en vain!… avec en face, des copines magnifiques en mode « mini-boobs », qui rêvaient d’avoir les miens!
    Preuve qu’on pense toute que l’herbe est plus verte dans le jardin d’à côté!
    Heureusement, comme toi, j’ai rencontré l’Amour et l’admiration dans les yeux de mon prince charmant, qui me trouve parfaite avec mes imperfections et me le prouve chaque jour!!!! 😍
    Alors, la route vers la libération du corps et de l’esprit de ces maudits complexes est encore longue mais finalement, se plaire à soi et à celui qu’on aime n’est pas si inaccessible que je le pensais il y a 20 ans (what the fuck, 20 ans????!!! 😱).
    Bisou ma belle et vive les femmes, toutes différentes, toutes belles lorsqu’elles s’acceptent telles qu’elles sont! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *