J'AI TESTÉ

Zoom sur : La Rochelle !

Il est temps. C’est l’heure de faire ses valises et de partir enfin en vacances !
Destination: le nord ! (Oui au dessus de Bordeaux pour nous,
les gens du sud-ouest, c’est le nord)
Et plus précisément La Rochelle et son joli port.

Ni une, ni deux, on rempli la voiture (franchement, je suis fière de moi, j’ai fait un bel effort
et je n’ai pas trop rempli ma valise de « au cas où »).
C’est partie pour environ 4H, go go go !
La réservation de l’hôtel avait été faite le mois dernier: 55€ la nuit au Première Classe Kyriad,
pour une nuit ça fera l’affaire va!
Car on ne va pas se mentir, en vacances aucune nana n’a envie de faire le lit, le ménage etc…
même dans un airbnb !
On prend nos quartiers et on s’installe tranquillou, je chausse mes nus-pieds pour
aller à l’assaut de cette ville que j’ai toujours voulu visiter.

Midi sonne bientôt à nos montres, nos ventres crient famine (passion bouffe),
on se dirige vers le quartier du marché pour aller déjeuner dans un resto recommandé
par la belle Charlotte.

Nous voilà à L’Ardoise du Cloutier: le resto est mignon et planqué dans une petite rue
qui ne paye pas de mine, ça nous plaît, rien avoir avec les restos « attrapes touristes » situés
tout autour du port (La vue à beau être canon, c’est ce qu’il y a dans nos assiettes qui comptent).

Le menu du jour est très alléchant: 15€ pour 2 plats faits maisons avec produits de saison,
et un petit verre de vin pour faire glisser le tout !

Nos choix: petit gâteau de saumon et saumon fumé en entrée, rigatonis aux crevettes,
crabe et cabillaud fumé en plat.
(Je te laisse apprécier ce dernier ci-dessous)

Autant te dire qu’après ça je n’avais plus vraiment de place pour un dessert,
ni quoique ce soit d’autre.
Mais pour le gourmand que tu es (fais pas style on le sait !),
impossible de passer à côté d’Ernest Le Glacier. Leur réputation n’est plus à faire,
il y en a pour toutes les saveurs et pour tous les goûts, une gourmandise incontournable !

Le temps de digérer, nous nous baladons vers le quartier Saint Nicolas face au port.
Les boutiques sont chouettes, un peu bobo (paraît que c’est à la mode…), des petits bars a vin sympas
aux boutiques de fringues et de vinyles façon concept store, le quartier est en plein dans la tendance !

Et pour boire un coup avec tes potes en terrasse et changer des bars du port, la ville à tout prévu !
Bienvenue à la Belle du Gabut !
Totalement vintage, un brin bobo aussi (c’est la mode j’te dis!), un endroit idéal
pour se jeter un demi et se vautrer dans les vieux fauteuils confortables et apprécier
les nombreux spectacles qui sont prévu tout l’été.

Hey! mais avec tout ça c’est l’heure de dîner non?!

Le temps d’un allé-retour à notre chambre pour se rafraîchir,
et hop! il est déjà l’heure de trouver un nouveau resto (youpi!!)
Direction chez Yamato !
On veut manger léger et éviter la daurade à l’huile et au beurre du port.
C’est décidé, on va se faire des sushis pour moi et un bô bun pour Mr !

Oulah oulah ! Je t’entends déjà me dire qu’on mange pas local bla bla bla…
Tu sais, tout ce que l’on veut c’est manger frais et bon, et puis si ce n’est pas
trop cher c’est vachement mieux.

Et bien tu peux y aller les yeux fermés !
Résultat: environ 40€ pour 2 plats et 2 bières, et franchement le choix est très dur
car la carte est très vaste.

C’est l’heure de partir, j’ai quand même rencard avec Michel en haut du Mont…

Cette escapade romantique était superbe, La Rochelle tu as tenue toutes tes promesses,
nous reviendrons découvrir pleins d’autres adresses sympas.

Bye bye LR, nous reprenons la route pour de nouvelles aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *